18 mars 2020 16:44

CORONAVIRUS

Madame, Monsieur,

Depuis le 12 mars 2020, au vu de la situation désormais pandémique provoquée par le coronavirus, le Président de la République Emmanuel Macron et le gouvernement, ont pris plusieurs mesures.

Il a tout d’abord été annoncé que le coronavirus sera considéré comme un événement de force majeure .
Par la suite, tous les établissements non-essentiels ont été fermés « jusqu’à nouvel ordre » en vertu de l’arrêté du 16 mars complétant l’arrêté du 14 mars portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19.

Enfin, aux termes du décret du 16 mars 2020 « portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 », faisant suite à la décision du Président de la République du même jour, l’interdiction du déplacement de toute personne hors de son domicile, sauf exceptions précisées par ledit décret, jusqu’au 31 mars 2020, a été édictée.

En conséquence, le coronavirus a provoqué :
- L’absence de nombreux salariés de notre entreprise.
- L’exercice du droit de retrait des salariés travaillant sur le chantier.
- Et/ou l’absence de nombreux salariés chez notre sous-traitant ou nos sous-traitants, nos co-traitants.
- Et/ou l’interruption des approvisionnements sur le chantier pour certains matériels et produits.
Cet événement, ainsi que la décision du Président de la République, rendent impossible le démarrage des travaux et nous obligent à reporter le début de leur exécution.

Actuellement, nous ne sommes pas en mesure de vous préciser la durée prévisible de suspension de nos travaux.

Nous nous efforcerons de vous communiquer dès que possible les dates de report des Travaux.

Bien Cordialement,